Aide soignante

Aide soignant·e

fiche de poste
Pôles : Accompagnement et soins
Filière : Personnes Âgées et Atome
Date de mise à jour : 26/10/2020

Finalité

L’aide-soignant.e, surveille et veille à l’état de santé du public accompagné. Il réalise des soins d’hygiène, de confort et l’accompagne dans les gestes de la vie quotidienne. Il intervient par délégation de l’équipe infirmière pour certaines tâches spécifiques.

Activités/Responsabilités

Accompagner la personne dans les actes de la vie quotidienne
– Réaliser les soins d’hygiène, de confort (toilettes, habillage, nursing…) et de prévention favorisant le maintien et le développement de l’autonomie
– Participer, selon les modalités définies, à l’élaboration du projet personnalisé d’accompagnement, en lien avec l’équipe pluridisciplinaire ainsi qu’à la réflexion du projet de soins
– Etre vigilant à l’hygiène de vie (alimentation, hydratation, sommeil…)
– Aider aux repas (installation des patients, préparation, service, surveiller l’alimentation et le régime…)
– Effectuer des transferts et manutentions dans le respect des règles d’ergonomie et en utilisant le matériel adapté
– Contribuer aux activités d’animation

Apprécier l’état de santé des personnes et contribuer à la continuité des accompagnements
– Identifier les besoins, suivre les évolutions et en référer à l’équipe de soins
– Tracer son activité par la rédaction d’écrits professionnels
– Participer aux transmissions orales entre équipes

Réaliser les soins de la personne accueillie
– Aider à la réalisation de certains soins dispensés par l’infirmière
– Effectuer des soins adaptés à l’état de santé de la personne
– Surveiller l’état cutané, les fonctions d’élimination, les constantes, la douleur…
– Distribuer les médicaments dans le respect des protocoles établis

Participer à l’hygiène et à la sécurité des locaux
– Veiller à l’hygiène des locaux et de l’environnement immédiat des personnes
– Respecter les procédures et les protocoles liés à la sécurité du lieu de vie

Contribuer au projet d’établissement et à la dynamique institutionnelle
– Participer aux réunions de service
– Participer à des groupes de travail (qualité, bientraitance…)
– Travailler en réseau et en partenariat
– Accompagner et encadrer les stagiaires

Travailler en lien avec la famille et/ou l’entourage de la personne accompagnée
– Informer le patient et son entourage de l’organisation autour de la personne aidée
– Etablir au quotidien une relation de confiance et d’écoute

Compétences associées

Savoirs

-Lois et règlementations
-Caractéristiques du développement (âges de la vie)
-Besoins fondamentaux
-Caractéristiques des pathologies et situations de handicap
-Gestes et postures
-Gestes d’urgence
-Règles d’hygiène et d’asepsie
-Logiciels métiers
-Diététique
-Bientraitance

Savoirs-faire

– Respecter les règles de sécurité, de confort et de pudeur
-Savoir rendre compte de son travail et de l’environnement de travail
-Transmettre à l’écrit et à l’oral
-Identifier et répondre aux besoins fondamentaux d’une personne
-Discerner le caractère urgent d’une situation et alerter
-Adapter son accompagnement en fonction des besoins, capacités et attentes de la personne
-S’organiser dans le temps et l’espace
-Respecter le secret professionnel
-Etablir une juste distance professionnelle

Savoirs-être

-Observation
-Organisation
-Ecoute
-Empathie et bienveillance
-Prise de recul
-Adaptabilité
-Autonomie
-Aptitude au travail d’équipe
-Discrétion
-Autonomie

Conditions particulières d’accès au métier

• Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.e
• Première année d’école Infirmier.e (Attestation validation)

*Certaines formations complémentaires peuvent être requises pour l’exercice dans des unités ou services dédiés, par exemple Assistant de Soins en Gérontologie (UHR, ESA, PASA…)

*Certains lieux d’exercices requièrent le permis B

Les passerelles professionnelles

• Infirmier
• Auxiliaire de puériculture
• Accompagnant Educatif et Social
• Assistant dentaire

Les tendances d’évolution du métier

Des nombreux postes sont à pouvoir face à l’augmentation de l’espérance de vie (dépendance) et politiques en faveur du grand âge.
Evolution vers un jumelage structure / domicile : EHPAD hors les murs